Recherche & Développement

 

La recherche que mène la Manufacture-HETSR est en prise directe avec les questionnements les plus aigus de la création contemporaine dans le champ des arts performatifs. Elle embrasse les trois orientations de la recherche en arts : une recherche sur l’art comme peuvent l’être les sciences humaines ; une recherche pour l’art comme peuvent l’être les sciences et technologies ; et une recherche par l’art appelée aussi recherche-création.

 

 

Cette recherche fondée sur les pratiques artistiques développe des savoirs singuliers au croisement des disciplines et se distingue de la recherche académique universitaire. Ses problématiques se forgent - et ses résultats s’élaborent - dans l’expérience de la scène ou à partir d’une connaissance fine et approfondie de cette expérience. Elle élabore des méthodologies spécifiques, et invente et/ou développe des formats de publication (de mise en partage des résultats) adaptés.

 

Elle concerne l’ensemble des pratiques et des réflexions aptes à nourrir, innover, décloisonner les arts performatifs ; aptes à renouveler les approches et les méthodes de la création scénique ; à interroger les pratiques traditionnelles ; à mettre en oeuvre des protocoles de recherche et d’enseignement articulant théorie et pratique ; et à rendre les pratiques artistiques actives au sein d’autres champs.

 

Dans cet objectif, la mission recherche de la Manufacture travaille en partenariat avec d’autres hautes écoles d’art, des universités et la profession des arts de la scène, à l’échelle nationale et internationale et veille à encourager la relève. Elle s’engage ainsi à identifier des formes de recherche propres à une haute école du domaine des arts de la scène, à initier une attitude de recherche au sein de l’ensemble des filières de formation, et à favoriser des projets permettant l’intégration de jeunes chercheurs, voire leur autonomie.

  

Chaque projet développé réunit une équipe intégrant des praticiens et des théoriciens, en fonction des objectifs spécifiques de la recherche. La majorité des membres de ces équipes enseignent également au sein des différentes filières en qualité d’intervenants. Certains projets associent les étudiants et leur permettent ainsi de se confronter régulièrement aux différentes problématiques de la recherche lors de séances d’expérimentation alliant théorie et pratique, et de développer une véritable culture de la recherche.

 

En 2014 et 2015, les principales thématiques de travail sont :

- les processus d’improvisation sous leurs différents aspects (acteur-auteur ; texte et interprétation du texte) ;

- la notion de partition appliquée au texte et à son interprétation, au jeu de l’acteur et à l’écriture scénique ;

- le vocabulaire appliqué à la direction d’acteur ;

- la relation entre personne et personnage, entre acteur/interprète et rôle d’une part et texte          
  autofictionnel de l’autre ;

- l’interprétation scénique d’une parole qui n’est pas destinée à la scène (théâtre documentaire) ;

- les relations entre les arts de la scène, les sciences et la technologie.